Sportnature.org

Please reload

Work in progress

La culture, vecteur du développement des territoires touristiques et sportifs

 

Le Pradel, 13 et 14 octobre 2005

 

Colloque scientifique organisé par l’Université Joseph Fourier Groupe SIT – CERMOSEM – du laboratoire Territoires UMR PACTE Laboratoire SENS – Sport et environnement Social

 

A l’heure où les espaces et les filières récréatives se structurent pour améliorer la qualité de

leur offre conjointement à la montée des approches socio-économiques, marketing et

managériales, il semble judicieux d’interroger la place de la culture dans le développement

des territoires touristiques et sportifs.

De nombreux facteurs tendent à minorer la prise en compte de la variable culturelle dans le

champ récréatif : développement de services et produits, gestion économique des espaces de

pratique, montée des évaluations contingentes, approche de l’usager comme un

consommateur, attention dominante portée aux politiques sectorielles ou locales… Les acteurs

et opérateurs (élus, prestataires, entrepreneurs, juristes, développeurs….) auraient ainsi

tendance à réduire la dynamique des territoires touristiques et sportifs à leur capacité à

proposer des services et des produits de qualité pour satisfaire une clientèle demandeuse

d’évasion, d’émotions, de calme, de divertissement ou encore d’effervescence. De même, la

qualité d’un professionnel semblerait s’apprécier plus par ses compétences en ingénierie

touristique, en gestion et en conception de produits que par ses connaissances des cultures

représentées et ses capacités à en faire des ressources territoriales et entrepreneuriales

fondamentales.

Pourtant, si le loisir n’est pas qu’une marchandise, faut-il encore montrer comment la culture

participe au développement territorial et se présente comme une « variable » incontournable

dans la mise en forme des espaces récréatifs et l’identité de leurs acteurs.

Dans ce contexte, le colloque a pour objet de questionner la place de la culture dans la mise en

scène et le développement des territoires touristiques et/ou sportifs : peut-on observer la

présence de cultures professionnelles dans l’agencement de prestations touristiques et

sportives et comment celles-ci participent à la définition de l’offre des services ? Existe-t-il

une culture territoriale qui participe à créer de la valeur touristique locale ? Quel rôle faut-il

accorder aux univers culturels dans la dynamique des loisirs sportifs ? Le marquage culturel

d’une destination renforce-t-il son attractivité ? Quelle valeur peut-on accorder au marketing

culturel dans la déclinaison des innovations et des produits de consommation ? Est-il possible

d’envisager la question de la gouvernance sans la prise en compte de l’orientation culturelle

d’une destination touristique ? Les opérateurs touristico-sportifs développent-ils une culture

touristique « durable »?

Dans une perspective théorique, il s’agira aussi de réfléchir à la définition territoriale de la

culture et aux méthodologies sollicitées pour l’appréhender en fonction des différents regards

scientifiques posés sur cet objet. L’enjeu épistémologique consiste notamment à discuter les

paradigmes scientifiques mobilisés pour produire de la connaissance, ceci en vue de mieux

saisir la dynamique de recherche dans ce secteur et les perspectives à développer dans les

années à venir.

 

Please reload