Nature & Récréation : Justice sociale, genre et santé récréative

Chers toutes et tous,


Avec le numéro 12 de la revue Nature & Récréation, nous abordons le sujet de la justice sociale, du genre et de la santé récréative.

Chaque société engage des relations particulières avec les milieux populaires lorsqu'il s'agit d'évoquer les pratiques sportives en nature. Alors que la santé devient un enjeu de société, une distance socio-géographique participe à différencier les bons usages des espaces de la nature.

Comme si, derrière cette lecture d'une nature bienfaitrice pour tous, se dévoilait la présence d'une culture discriminante qui amplifie les distances entre les milieux sociaux. Dès lors, d'autres registres culturels sont à construire, non seulement, pour favoriser la pratique épanouissante de la nature, pour le plus grande nombre, mais aussi pour engager la transition récréative. Comme si, les structures sociales du sport devaient elles-aussi s'ouvrir vers d'autres compositions corporelles, sensorielles et imaginaires avec la nature et ses espaces de pratique. Tout un champ de transformations est en chemin que les recherches sur le genre peuvent accompagner. Nous en sommes qu'à l'émergence de cette recomposition récréative...