Crédits : conception et graphisme du site, mise en page et graphisme de la revue, conception du logo :

NODE Contact : Frédéric Lebas fredsable@ymail.com

Référent : Frédéric Lebas

Mots clés : Dispositif, médiation numérique, agentivité, simulation, réalité augmentée, réalité virtuelle, caméra embarquée, géolocalisation, hybridation technologique, posthumain, postmodernité, art, esthétique, design.

La volonté d’accéder à la nature et aux gestes sportifs selon de nouveaux points de vue inédits stimule l’agentivité autant des passionnés que des équipementiers. Outre les dispositifs de sport et de loisirs « classiques » - portés, endossés et chaussés.... -, et les dispositifs médiatiques – cameras, appareils photographiques... - on observe l’apparition d’un grand nombre d’innovations technologiques qui ont pour particularité de capter, d’augmenter et de restituer  les expériences éprouvées – dans l’instantanéité, le feu de l’action, en première et troisième personne. En effet, les systèmes de géolocalisation par satellite – Internet des objets -, les caméras embarquées – par le sportif, par un drone ou par un tout autre moyen -, les périphériques informatiques de réalité virtuelle et augmentée sont quelques-unes de ces technologies qui orientent, vectorisent nos devenirs et transforment notre rapport au milieu. C’est vers cette approche bien spécifique que le pôle Simulation et Réalité Augmentée souhaite diriger ses recherches afin de recueillir et partager des contributions originales et prospectives sur ce sujet. Quelles sont les pratiques et technologies émergentes ? En quoi ces technologies influent-elles sur les pratiques, et inversement ? Quelles sont les formes de médiatisations numériques, sociales et individuelles qui sont en train de se cristalliser ? Ces pratiques engendrent-elles une esthétique particulière ou s’inspirent-elles d’esthétiques déjà connues – jeux vidéos - ? Quelles sont les incidences sur les modes de perception du corps – postural, gestuel… - et les modes de prises sur les milieux - affordance, prédicat - ? Ces trois dernières questions renvoient à un questionnement large sur le design, mais également sur le champ de l’art et de l’esthétique. Enfin, puisque ces formes et tendances sont générées dans un contexte postmoderne ou hypermoderne qui tend vers la transition, quels sont les imaginaires fédérateurs, micro-récits et techniques de récits – storytelling - qui accompagnent ce mouvement ? Et vers quelles directions - singularité technologique, posthumanisme, hybridation, mutation ou refus, résistance, voir rejet de certaines bifurcations de nos devenirs… - ? Voici quelques-unes des pistes de réflexions qui animent le pôle Simulation et Réalité Augmentée.